Français
Français
Anglais
Anglais
Mon panier
Mon panier

(0) articles

Mon compte
Mon compte
Moteur de recherche

Avancée

Catalogue : Détail

Revue de l'énergie (La) - N° 619, mai-juin 2014


9782710810384-Revue de l'énergie (La) - N° 619, mai-juin 2014
FaceBook Google+ Tweeter Imprimer
ISBN : 9782710810384
broché      19 x 26 cm      96 pages
Date de publication : Juin 2014
Revues : Revue de l'énergie (La)



Chers lecteurs,

 

 Les ambitions navales de la Chine s’expliquent par ses besoins en hydrocarbures

 

 La querelle navale, qui a éclaté début mai entre la Chine et le Vietnam, a pour motif initial la possession des eaux de l’archipel des îles Paracels, en mer de Chine du Sud. On se souvient que l’une des trois grandes compagnies pétrolières chinoises CNOOC, y avait installé une plate-forme offshore en vue d’un forage d’exploration car, dans ces eaux, dormiraient de vastes ressources en hydrocarbures.

 

 La bataille navale qui s’en est suivi entre garde-côtes vietnamiens et bateaux chinois a déclenché de violentes manifestations à Hanoï et Hô Chi Minh-Ville, les deux principales villes du Vietnam.

 

 Cet épisode est un nouvel avatar de la lente montée en puissance de la Chine dans cette zone maritime d’Asie bordée par des pays qui, à un titre ou à un autre, on eu, ou ont actuellement, maille à partir avec Pékin pour la délimitation de ce qui est désigné par les spécialistes sous le nom de Zone économique exclusive (ZEE) : Japon, Taïwan, Philippines, Brunei, Vietnam, Thaïlande, Corée… En témoigne également la constitution, par la Défense chinoise, d’une importante flotte de guerre d’un niveau inconnu jusqu’à ce jour et qui sera probablement en passe d’égaler sous peu celle des grandes puissances navales.

 

 Tout se passe comme si la Chine, assoiffée de gaz et de pétrole, cherchait par tous les moyens à accroître ses réserves, au besoin par la force et l’intimidation. Les chiffres sont éloquents : de 500 millions de tonnes en 2013, la consommation du pays en or noir devrait dépasser les 700 millions en 2020, ces importations atteignant 70 % du total.  Quoique plus faibles, les importations de gaz suivront la même tendance ainsi qu’en atteste le récent accord – négocié 10 ans ! – signé avec Gazprom pour l’achat de 38 milliards de m3/an sur 30 ans, à compter de 2018 (soit un montant de quelque 400 milliards de dollars…). Ses ressources à terre étant limitées – sauf en cas de découverte de gaz de schiste dont elle disposerait dans des proportions importantes –, c’est par l’extension de sa ZEE vers des zones présumées riches en hydrocarbures que la Chine compte s’approvisionner dans les prochaines décennies. Et, si l’on en croit la propagande chinoise, 80 % de la mer de Chine du Sud serait englobée dans sa ZEE.

 

 Au même titre que l’Asie centrale, le Caucase et l’Afrique équatoriale, la zone promet d’être un nouveau point chaud de la carte géopolitique mondiale dans les années à venir du fait des ambitions maritimes chinoises.

 

 Dans un discours récent, l’un des principaux responsables de l’OPEP estimait que, pour un développement régulier de l’industrie pétrolière mondiale, il fallait un prix du brut et un climat géopolitique stables. Force est de constater que la Chine n’y contribue pas en ce moment.

 

 Bonne lecture.

 
Paul-François Trioux

 Directeur de la Publication

 


Table des matières :


Etudes

. Les bouleversements de la concurrence sur le marché mondial des réacteurs nucléaires, Dominique Finon

. Transition énergétique et mix électrique : les énergies renouvelables peuvent-elles compenser une réduction du nucléaire ? Dominique Grand, Christian Le Brun, Roland Vidil

. Quel statut pour les industries énergo-intensives en Europe ? Michel Guénaire, Pierre-Adrien Lienhardt

  

Analyses

. La transition énergétique allemande à la recherche de son modèle, Florence Chapuis, Nicolas Goldbert

. Les scénarios de transition énergétique de l’ANCRE, Alliance nationale de coordination de la recherche pour l’énergie

. L’Ukraine, la Russie et l’UE : liées par le gaz, Samuele Furfari

  

Point de vue

 . Eau-énergie, une interdépendance stratégique, Alexandre Taithe

  

Energies marines renouvelables

. Un bond en avant pour l’industrie française, Melina Monjour

 

Autour du livre
Ecouter une interview
Ecouter une interview
Feuilleter un extrait
Feuilleter un extrait
Dossier de presse
Dossier de presse
Site web du livre
Site web du livre
Voir une vidéo associée
Voir une vidéo associée
Numéros de la même revue
L’année 2015 s’est terminée sur le succès diplomatique pour la France des travaux de la COP21. Néanmoins, l’essentiel...
>> En savoir plus
40 €
Ajouter au panier Ajouter au panier
2017 : L’heure de vérité dans le monde de l’énergie Plus d’un an après le succès de la COP21 et...
>> En savoir plus
0 €
Ajouter au panier Ajouter au panier
Chers lecteurs,   Vers une relance de l’Europe de l’énergie ? Lors de sa dernière conférence de...
>> En savoir plus
40 €
Ajouter au panier Ajouter au panier
Vous avez été nombreux à nous faire part de vos remarques, de vos suggestions et, parfois, de vos critiques, après la parution...
>> En savoir plus
40 €
Ajouter au panier Ajouter au panier
Ouvrages du même thème
This study aims to be a realistic approach to the foreseeable future for natural gas, its proved reserves and ultimate resources, its production, its markets,...
>> En savoir plus
68 €
Ajouter au panier Ajouter au panier
La France n’a pas de pétrole mais… Nucléaire et parapétrolier, l’excellence française en matière...
>> En savoir plus
0 €
Ajouter au panier Ajouter au panier
Chers lecteurs, La catastrophe de Fukushima en 2011 a conduit tous les pays déjà détenteurs de technologies productrice d’électricité...
>> En savoir plus
40 €
Ajouter au panier Ajouter au panier
L’industrie pétrolière et l’étude de l’environnement marin. Analyse critique des différents modèles...
>> En savoir plus
55 €
Ajouter au panier Ajouter au panier
Auto-diffusion Technip
Catalogue Librairie

AtlasBooks Distribution

30 Amberwood Parkway Ashland

OH 44805 - USA

www.atlasbooks.com

order@atlasbooks.com

 

Telephone Hours :

24 hours a day / 7 days a week

Phone: 800-266-5564

Fax: 419-989-4047

EDITIONS TECHNIP

5 avenue de la République

75011 PARIS

FRANCE

Tél. : 33 (0)1 45 78 33 80

 

 

N° Siret : 562 046 102 000 41

TVA : FR 25562046102

Visitez également : www.ophrys.fr

Suivez nous
Facebook