<
>
Retour à la liste

Nouvel équilibre mondial et les pays émergents (Le)

Démocratie, énergie, technologie


Auteurs : COULOM Steve

COULOM Steve

Ingénieur chimiste, diplômé de l’Institut Français du Pétrole, Steve Coulom compte 20 ans d’expérience internationale dans le domaine de l’énergie. Il a évolué au sein des grands groupes pétroliers, vécu sur plusieurs continents et participe actuellement à la prise de décisions stratégiques dans le secteur du gaz. Steve Coulom vit et travaille en Californie pour une entreprise pétrolière américaine.


ISBN : 9782710809791
broché      17 x 24 cm      208 pages
Date de publication : Novembre 2011



La grave crise économique qui a sévi à partir de 2008 a été l’aboutissement d’une période troublée qui avait débuté des années auparavant et a contribué à l’aggravation du phénomène. À la récession économique se sont ajoutés, une crise énergétique, la perte de la biodiversité, le réchauffement climatique et ses effets, la dérégulation des marchés, etc...
C’est donc à une complète redistribution des cartes à laquelle nous assistons aujourd’hui, un mouvement illustré par les révoltes sociales de plusieurs pays arabes du pourtour de la Méditerranée. Dans ce basculement du monde, l’Occident en déclin n’arrive plus à imposer son leadership ni sur le plan économique ni sur le plan politique ce qui donne aux principaux pays émergents sous la dénomination de BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) un rôle de plus en plus important qu’illustrent la Chine et les autres pays asiatiques. Avec 30 % d’augmentation de la population d’ici 2050, les pays émergents constituent le moteur de croissance de la planète et sont devenus les clés des questions de développement.
Face à ce mouvement irréversible, des changements urgents et globaux s’imposent.
Il faut tout d’abord engager d’immenses efforts technologiques, transformer les institutions internationales (FMI, ONU, OMC) et leur gouvernance afin de construire avec les pays émergents un avenir économique et énergétique durable. Cette transformation est certes douloureuse pour l’Occident dont elle change radicalement la vision du progrès centrée sur la domination politique et leur quête de richesses financières, énergétique et de ressources.
C’est pourtant à cet effort que l’auteur nous invite en nous exposant un point de vue pragmatique et visionnaire où le progrès technologique occupe une part importante.


Table des matières :


1. Le nouveau monde : les pays émergents ou la clé de l’avenir énergétique. Un monde en recomposition. Le choc démographique. Les pays émergents au cœur de l’enjeu énergétique. La dépendance de l’Occident. La planète à l’épreuve du nouveau monde. Les guerres du développement. Reformuler la notion de sécurité énergétique. Environnement : les pays émergents menacés. Le devoir d’exemple de l’Occident. L’urgence du développement. Un nouveau partenariat Est-Ouest. 2. Préparer la révolution postindustrielle. Le système actuel à bout de souffle. Vers une économie bas carbone. La question technologique. Pour une Agence mondiale de l’énergie et de l’innovation. Consolider le dialogue international. Innover dans la science de l’efficacité énergétique. Les priorités technologiques. La Green Revolution. Réconcilier biocarburants et agriculture. La forêt, poumon de l’économie. Les énergies du futur. L’urbanisme propre dans les pays émergents. Partager l’énergie. 3. Les instruments de la nouvelle économie. Les fons verts d’investissement. La Banque mondiale. Les programmes des nations unies. Les réseaux d’investisseurs dans l’économie bas carbone. Les chartes de l’investissement responsable. Les réseaux technologiques. La recherche européenne. La recherche au ministère américain de l’Energie. L’Organisation mondiale du commerce. Le travail des fondations et des ONG. Rôle du microcrédit dans l’accession à l’énergie. Le rôle stabilisateur des fonds souverains. Le marché du CO2. les instruments de l’expansion chinoise. 4. Au-delà de la technique, l’approche systémique. Redéfinir le libéralisme. La vision humaniste du développement. Réveiller le capital social. L’exigence de la démocratie. Réconcilier le vert, le bleu et le rouge. Le devoir de coopération. La nouvelle mondialisation : un gouvernement planétaire. Conclusion : Le choix du peuple. Annexes.

Ouvrages de la meme collection
Après la COP21 Après la COP21
Février 2016
GREGGIO Rodolphe, MAFFEI Benoît
Ajouter au panier Ajouter au panier
45 €
Ouvrages du même thème
Oil & Gas Exploration and Production Oil & Gas Exploration and Production
Septembre 2011
BRET-ROUZAUT Nadine, FAVENNEC Jean-Pierre
Ajouter au panier Ajouter au panier
109 €